installation


installation

installation [ ɛ̃stalasjɔ̃ ] n. f.
• 1349; de installer
1Relig. Mise en possession solennelle d'une charge ecclésiastique. Installation d'un évêque. intronisation. Formalité d'entrée en exercice. Installation d'un magistrat; installation dans une fonction.
2Cour. Action de s'installer dans un logement. emménagement. Ils terminent leur installation. Nous sommes en pleine installation. Fêter son installation (cf. Pendre la crémaillère). Manière dont on est installé. Installation de fortune, provisoire. baraque , camp (volant), campement. Installation illégale. squat.
3(XVIe) Action d'installer (qqch.); mise en place. aménagement, arrangement, établissement. S'occuper de l'installation des meubles dans une maison, et par ext. de l'installation de sa maison. Installation de l'électricité, du gaz, du chauffage dans un immeuble. Frais, travaux d'installation.
4Une, des installations. Ensemble des objets, dispositifs, bâtiments, etc., installés en vue d'un usage déterminé. Installation modèle. Installations électriques, sanitaires, mécaniques. équipement. Installations portuaires. Les « constructions et installations diverses qu'on pourrait envisager pour l'aménagement [...] de la station » (Romains). infrastructure.
⊗ CONTR. Déménagement, évacuation.

installation nom féminin Action d'installer quelqu'un dans une charge, une fonction, de procéder à la mise en service d'un organisme : L'installation d'un nouveau service. Action ou manière de placer les appareils en vue d'un usage déterminé : L'installation du chauffage central a été mal faite. Ensemble des objets, des appareils, des éléments mis en place en vue de tel ou tel usage : Des installations portuaires. Action de s'installer ou d'installer quelqu'un quelque part, en particulier dans un logement ; manière dont on est installé : Fêter son installation en pendant la crémaillère. Fait pour quelqu'un qui appartient à une profession libérale de s'installer : Son installation date de six mois. Œuvre d'art contemporain dont les éléments, de caractère plastique ou conceptuel, sont organisés dans un espace donné à la manière d'un environnement. ● installation (expressions) nom féminin Installation électrique, ensemble du matériel et des circuits associés en vue de la production, de la conversion, du transport ou de l'utilisation de l'énergie électrique. Installation nucléaire, installation où sont produites, transformées, mises en œuvre ou stockées des substances radioactives. (Les plus importantes de ces installations sont dites installations nucléaires de base.) ● installation (synonymes) nom féminin Action d'installer quelqu'un dans une charge, une fonction, de procéder...
Synonymes :
Ensemble des objets, des appareils, des éléments mis en place...
Synonymes :
- équipement
Action de s'installer ou d'installer quelqu'un quelque part, en particulier dans...
Synonymes :
- aménagement
- décoration
- emménagement
- établissement

installation
n. f.
d1./d Action d'installer qqch. Installation de l'électricité.
|| Ensemble des objets, des appareils installés. Installations sanitaires.
d2./d Action, manière de s'installer. L'installation des nouveaux locataires.
d3./d ADMIN Action d'établir officiellement qqn dans ses fonctions. Installation d'un fonctionnaire.

⇒INSTALLATION, subst. fém.
A. — [Correspond à installer I A et III A] Installation de qqn. Fait d'installer quelqu'un ou de s'installer.
1. DR. CANON. Action d'installer solennellement quelqu'un dans une charge ecclésiastique et dans le lieu où il doit l'exercer, suivant les formes prescrites. Synon. intronisation, établissement. Installation canonique d'un curé, d'un évêque résidentiel; installation solennelle; date, jour d'installation; nomination et installation; procéder à l'installation. Dans l'Éclaireur un entrefilet qui a piqué mon attention. On annonçait l'arrivée et l'installation à Digne du nouvel évêque, Mgr Mionnet (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 180) :
1. Dès son installation dans le siége métropolitain de Tours, Grégoire, en vertu des prérogatives politiques attachées alors à la dignité épiscopale, et à cause de la considération personnelle qui l'entourait, se vit investi d'une suprême influence sur les affaires de la ville...
THIERRY, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 202.
[Dans d'autres confessions chrét.] Aujourd'hui installation du pasteur Richard que personne n'a voulu consacrer de bonne volonté (AMIEL, Journal, 1866, p. 493).
P. anal. Action d'installer quelqu'un dans ses fonctions, dans son emploi, et dans le lieu où il doit exercer. Installation d'un magistrat, d'un juge, d'un professeur (nouvellement nommé); procéder à l'installation d'un tribunal; date d'installation; procès-verbal d'installation. Son échec lui va mieux [à Clemenceau] qu'une installation à l'Élysée (BARRÈS, Cahiers, t. 12, 1920, p. 254) :
2. — Messieurs, dit Finot, l'objet de la réunion est l'installation en mon lieu et place de notre cher Lousteau comme rédacteur en chef du journal que je suis obligé de quitter.
BALZAC, Illus. perdues, 1839, p. 390.
2. Usuel. Action d'installer quelqu'un ou de s'installer dans un lieu d'habitation ou de travail; p. méton., fait d'être installé. Anton. déménagement, départ. Déménagement noir et installation au fond de l'impasse Cœur de Vey, à Montrouge, dans un pavillon sinistre, épouvantable. Le malheureux d'hier est venu nous aider (BLOY, Journal, 1895, p. 167). Mme Henningsen, depuis notre installation à Créteil, ne nous avait fait qu'une ou deux visites (DUHAMEL, Terre promise, 1934, p. 106) :
3. ... elle fut occupée de leur installation; ils avaient trouvé dans une vieille rue de Passy un aimable petit appartement qui donnait sur un carré de jardin. Le choix des meubles et des papiers fut un jeu de quelques semaines.
ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1148.
SYNT. Installation dans son nouveau logement, dans une nouvelle résidence; installation à Paris, dans le midi, au pays, à la campagne, dans le quartier, rue X...; installation d'un médecin (dans son cabinet); fêter son installation; le jour de son installation; quelques jours après son installation; assister à, aider à une installation; venir à l'installation; faire l'installation; installation définitive, provisoire.
P. anal. [À propos d'une puissance] Fait d'asseoir sa domination dans un pays, une région. Synon. occupation. Installation d'une puissance étrangère dans un pays. L'installation de la Prusse dans les provinces rhénanes a été le fait capital du congrès de Vienne (HUGO, Rhin, 1842, p. 458). C'est bien mauvais cette idée d'un partage de l'empire ottoman (...). L'Allemagne viendrait s'installer dans la vaste plaine d'Alexandrette, infiniment riche. Ce serait son installation dans la Méditerranée (BARRÈS, Cahiers, t. 10, 1914, p. 282). L'installation de l'Italie en Tripolitaine qui nous valait en Tunisie un voisin gênant et en Méditerranée un rival ambitieux et fier (MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. XII).
3. Au fig.
a) Rare. Situation matérielle et sociale stable et aisée. Une vérité qui m'a toujours poussé à recevoir les signes du confort, ou de l'installation, avec ironie, impatience, et quelquefois avec fureur (CAMUS, Env. et endr., 1937, p. 18).
b) Littér. Fait de s'installer de façon durable. L'installation de la guerre, du printemps. Le coucher d'un soleil de septembre ensanglante La plaine morne et l'âpre arête des sierras Et de la brume au loin l'installation lente (VERLAINE, Poèmes saturn., 1866, p. 88). Retour hier à la fin de la journée des crises d'adhérences avec installation ce matin de la petite fièvre habituelle (DU BOS, Journal, 1925, p. 388). L'apparition du délire des grandeurs (...) marque l'installation définitive de la démence (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 450).
Installation dans + subst. Une femme qui (...) n'eût pas pris dans notre vie cette installation dans toutes nos heures (PROUST, Temps retr., 1922, p. 1022). L'installation définitive de la grosse bourgeoisie dans la République et de la République dans la grosse bourgeoisie (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p. 24).
B. — [Correspond à installer B 1] Action d'installer quelque chose.
1. Action d'installer (des objets, certains appareils) en vue d'un usage déterminé; mise en place. Synon. établissement, montage, pose. Nous (...) procédâmes à un déballage et à une installation de livres complète (DU BOS, Journal, 1923, p. 328). Les autres, les ombres, avaient achevé l'installation de la mitrailleuse et posé des barbelés derrière la porte (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p. 371) :
4. L'architecte (...) avait simplement, là-bas, la construction d'une chaire et l'installation d'un calorifère et de nouveaux fourneaux dans les cuisines de Monseigneur, travaux que son inspecteur suffisait à surveiller.
ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 94.
SYNT. Faire une installation; devis, frais, travaux d'installation; installation des meubles dans une maison, de machines dans une usine; installation de l'eau, du gaz, du chauffage central, de l'électricité, du téléphone dans un immeuble; installation des égouts; installation d'une antenne de télévision, d'une signalisation lumineuse; installation de voies ferrées.
P. ext. Action d'aménager un local ou un ensemble en vue d'un usage déterminé. Synon. aménagement, agencement, arrangement, équipement. Installation d'une maison, d'un atelier, d'un magasin, d'une usine, d'une centrale nucléaire. Le ménage (...) venait de louer rue de Londres un vaste appartement, dont l'installation l'occupa pendant des mois (ZOLA, Œuvre, 1886, p. 337). L'installation de la Banque Universelle n'était pas terminée. Il y avait encore des menuisiers qui posaient des boiseries, des peintres qui achevaient de mastiquer l'énorme toiture vitrée dont on avait couvert la cour (ZOLA, Argent, 1891, p. 146). J'imaginai de reprendre mes recherches de chimiste et m'organisai un petit laboratoire chez moi. Les soins donnés à cette installation me procurèrent un peu de calme (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 38).
2. P. méton.
a) Arrangement intérieur d'un lieu d'habitation ou de travail. Jamais il n'avait été frappé à ce degré par la misère de son mobilier. Comme tout était sale! Une installation de pauvre, et pas un souvenir pour la différencier du garni (ESTAUNIÉ, Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 55). Je suis allé hier après-midi voir Bergson dans son installation de la rue Vital (DU BOS, Journal, 1922, p. 61).
SYNT. Installation commode, complète, confortable, convenable, coûteuse, luxueuse, magnifique, modèle, moderne, modeste, perfectionnée, rudimentaire; installation de fortune; jolie, nouvelle installation; visiter l'installation de qqn; faire voir, montrer son installation; être content, satisfait de son installation.
b) Ensemble d'objets, de dispositifs installés en vue d'un usage déterminé. Synon. équipement. Installation démontable; installation frigorifique, téléphonique, thermique; installation coûteuse, défectueuse, pratique, rudimentaire. Miraud n'avait pas pu songer à faire arriver jusqu'ici l'installation de gaz qui éclairait la salle à manger et la cuisine (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p. 277). Nous jouissons d'une installation modèle. Voici le monte-charge et la petite fenêtre à guillotine par laquelle je peux surveiller mon personnel et lui donner des ordres (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p. 23). L'installation sanitaire était des plus rudimentaires (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 139). Dans la mise en route de l'installation pilote d'une de ces usines un des appareils ayant été mis hors de fonctionnement, on dut, pour le remettre en marche, avoir recours à cent cinquante hommes (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 41).
c) Au plur. Ensemble des objets, des appareils, des appareillages, des bâtiments installés en vue d'un usage déterminé. Synon. équipements. Son admiration naïve allait aux installations baroques des dentistes ou des médecins millionnaires (BERNANOS, Mauv. rêve, 1948, p. 930). Rateau (...) avait multiplié les installations ingénieuses. (...) portes roulantes, (...) tablettes escamotables et (...) tables pliantes (CAMUS, Exil et Roy., 1957, p. 1633) :
5. ... il n'existait plus, en France, un seul établissement capable d'en fabriquer [de l'armement lourd]. Installations et outillages de nos usines spécialisées avaient été démontés et emportés par les Allemands...
DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 31.
SYNT. Coût, modernisation des installations; agrandir, monter des installations; visiter de nouvelles installations; équiper (qqc.) d'installations; disposer d'installations; installations accessoires, complexes, correctes, intérieures, nécessaires, nouvelles, privées, spécialisées; vastes installations; exiguïté, insuffisance des installations.
Installations + adj. de relation. Installations électriques, hospitalières, industrielles, mécaniques, militaires, nucléaires, pétrolières, portuaires, sanitaires, sportives, techniques.
Installations de + subst. non déterminé. Installations de chauffage, de climatisation, de réfrigération, de stockage. On rétablissait des installations d'élevage. Chacun avait son clapier, son poulailler (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 322). Des petites installations de traitement de minerais et de production de métal sont en cours de construction ou de fonctionnement (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962p. 150).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. [1349 (ms. du XVIIe s.) « action d'installer (le titulaire de certaines fonctions) » (Stat. de l'Ord. de S.-George, ms. B.N., Dupuy 110, f° 9 r° ds GDF. Compl.)] 1580 (doc., Bayonne ds R. Ling. rom. t. 20, 1956, p. 82); 2. 1829 « action de s'installer en un lieu ou dans un local d'habitation; manière dont on est installé » (BALZAC, Corresp., p. 380); 3. 1937 « état d'une personne qui jouit d'une situation matérielle stable et aisée » (CAMUS, Env. et endr., p. 18). B. 1. a) 1831 « action d'installer, de mettre en place (un objet en vue d'un usage déterminé) » (BALZAC, Corresp., p. 520 : installation de la statue impériale); b) 1888 « action d'installer (un local industriel ou professionnel) » (DEGRAND, RESAL, Ponts en maçonn., p. 616 : installation (...) de chantiers); 2. 1874 « ensemble des objets, des appareils mis en place, des locaux aménagés en vue d'un certain usage » (VERNE, Île myst., p. 157). Dér. de installer; suff. -(a)tion. Au sens A 1, attesté dès le XIIIe s. en lat. médiév. (NIERM.; BLAISE Latin. Med. Aev.). Fréq. abs. littér. : 560. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 179, b) 706; XXe s. : a) 1 208, b) 1 123. Bbg. QUEM. DDL t. 16.

installation [ɛ̃stalɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1349; de installer.
1 a Relig. Mise en possession solennelle d'une charge ecclésiastique (Capitant). || Installation d'un évêque ( Intronisation), d'un curé.(Dans une religion autre que la catholique). || Installation d'un lama (→ Impeccable, cit. 1).
b Admin. Formalité indispensable à l'entrée en exercice des titulaires de certains emplois publics. || Installation d'un magistrat, d'un juge; installation dans une fonction.Vieilli. Entrée en fonction (dans un poste). || « L'installation en mon lieu et place de notre cher Lousteau comme rédacteur en chef du journal… » (Balzac, les Illusions perdues, in T. L. F.).
2 (1611). Cour. Action d'installer (qqch.). Aménagement, arrangement, établissement; place (mise en). || L'installation de qqch. par qqn. || Procéder à l'installation, s'occuper de l'installation des meubles dans une maison, et, par ext., de l'installation de sa maison. || L'installation d'une tente. Dressage, montage. || Installation d'un campement, des troupes, du matériel militaire ( Cantonnement). || Installation de l'électricité, du gaz dans un immeuble.L'installation d'un atelier, d'une usine. Équipement. || L'installation de plusieurs centrales thermiques, nucléaires dans une région.
3 Après 1850. (Une, des installations). Ensemble des objets, dispositifs, bâtiments, etc., installés en vue d'un usage déterminé. || Installation de fortune (cit. 22), défectueuse (cit. 4). || Installation modèle. || L'installation, les installations frigorifiques (cit.) d'un bateau. || Constructions et installations d'une usine, d'une station thermale. || Installations portuaires. || Installations électriques, industrielles, sanitaires, mécaniques, thermiques. Équipement.Spécialt. Partie essentielle d'une raffinerie de pétrole (syn. : bloc technique).
1 (…) un projet très sommaire, très approximatif, des constructions et installations diverses qu'on pourrait envisager pour l'aménagement et la mise en valeur de la station.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXII, p. 185.
(Mil. XXe). Comptab. || Les installations : ensemble des biens meubles et immeubles.
4 (1873, Zola, in D. D. L.). Action d'installer qqn, de s'installer dans un logement. || L'installation de qqn dans un lieu (→ ci-dessous, cit. 3). || Leur installation n'est pas terminée. || Le jour de son installation. || Fêter son installation. Crémaillère (pendre la).Manière dont on est installé (→ ci-dessous, cit. 2). || Installation de fortune, installation provisoire. Camp (volant), campement.
2 Des rideaux aux fenêtres et un large divan couvert d'une étoffe à ramages rouges complètent cette première installation, qui est pour l'instant une installation modeste.
Loti, Aziyadé, II, XX.
3 (…) lors de leur arrivée et de leur installation à Paris, dans le petit hôtel de la rue Fortunée, si amoureusement aménagé par Balzac pour recevoir son Étrangère, Ève (Mme Hanska) et Honoré étaient déjà désaccordés.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 355.
(Au plur.). Vieilli. || Les coûteuses et magnifiques installations de cet homme fastueux (cit. 5).
5 Vieilli (exemples de 1842 — Hugo — à 1914 — Barrès, Maurras — in T. L. F.). Fait d'établir sa puissance, son pouvoir dans une région. || L'installation d'une puissance étrangère dans un pays ( Occupation), dans une zone d'influence.
6 Fig., littér. Fait de s'établir durablement (avec un n. de chose). || L'installation de la guerre, du printemps (T. L. F.). || Installation de qqch. dans, en…
(Personnes). Fait de s'installer (dans une situation aisée).
CONTR. Déménagement, évacuation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Installation — In stal*la tion, n. [F. installation, LL. installatio: cf. It. installazione. See {Install}.] [1913 Webster] 1. The act of installing; as, the installation of the air conditioner took half an hour. Syn: installing, setting up. [1913 Webster +PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • installation — in‧stal‧la‧tion [ˌɪnstəˈleɪʆn] noun 1. [countable] a building containing industrial or military equipment and machines: • large industrial installations • They targeted their attacks on government installations. 2. [uncountable] when a new piece …   Financial and business terms

  • Installation — • This word, strictly speaking, applies to the solemn induction of a canon into the stall or seat which he is to occupy in the choir of a cathedral or collegiate church Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Installation     Instal …   Catholic encyclopedia

  • Installation — can be used to refer to: *Installation (computer programs), the act and the effect of putting a program in a computer system to be run. *Installation (mobile applications), the act and the effect of putting an application in a mobile phone system …   Wikipedia

  • installation — Installation. s. f. v. L Action par laquelle on est installé. Aprés son installation dans cette Charge, dans ce Benefice. on s opposa à son installation …   Dictionnaire de l'Académie française

  • installation — [in΄stə lā′shən] n. [ML(Ec) installatio] 1. an installing or being installed 2. a complete mechanical apparatus fixed in position for use [a heating installation] 3. any military post, camp, base, etc. 4. a work of art requiring construction or… …   English World dictionary

  • installation — [n1] establishment, inauguration accession, coronation, fitting, furnishing, inaugural, induction, installment, instatement, investiture, investment, launching, ordination, placing, positioning, setting up; concepts 201,221,832 installation [n2]… …   New thesaurus

  • Installation — (mittellat., v. altdeutschen stal, d. h. Stelle, mittellat. stallus), Einweisung in ein Amt, besonders in ein geistliches, an Ort und Stelle der Wirksamkeit des Berufenen, in Stiftskirchen mit Anweisung eines besondern Platzes (stallus) im… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Installation — Installation, s. Leitungen, elektrische. Ausführung von Leitungen und zugehörigen Einrichtungen für Elektrizität, Gas, Wasser, Zentralheizung u.s.w. im Innern von Gebäuden …   Lexikon der gesamten Technik

  • Installation — (neulat.), Bestallung, Einweisung in ein Amt, Einbau einer technischen Anlage in ein Gebäude; installieren, die I. vornehmen; Installateur (spr. – töhr), ein Techniker, der die I. einer technischen Anlage leitet …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.